Mes retours d'expérience

Mon accouchement

Ça y est le petit kiki est arrivé fin juin… et autant dire que l’accouchement ne s’est pas exactement passé comme prévu…

J’étais partie sur un objectif d’accouchement naturel, physiologique…et que j’ai vite réalisé que je n’étais pas du tout prête à gérer la douleur !

J’ai donc rapidement demandé une péridurale qui a marché… au début. Avant de ne plus fonctionner. Du tout. Et la, le temps m’a paru très long. J’avais des contractions depuis 2 jours et demi et l’impression que bébé n’arriverait jamais à sortir. Bébé mal positionné, qui ne descendait pas, dilatation effectuée par la sage femme… le tout sans moyen d’avoir du soulagement. En fin d’après midi du 3ème jour, j’avais perdu toute classe, tout patience, mais aussi ma tête je pense. Heureusement que chéri était là pour me soutenir en m’obligeant à souffler correctement.

Finalement, après une deuxième péridurale infructueuse, le chef de service pense « pouvoir l’avoir »… comprendre probablement utiliser les forceps et compagnie. Heureusement encore chéri est intervenu pour signaler que je préférais une césarienne. Hourra il est entendu et vient ma délivrance.

Bébé est arrivé, a été posé contre ma joue. Mon cœur a immédiatement explosé d’amour. Je sais que ça n’est pas toujours immédiat, pour moi ça a été le cas. J’étais également envahie de soulagement de savoir qu’il allait bien…

Je ne pense pas avoir vécu de violence gynécologique. Je ne comprends pas néanmoins qu’on ne fasse pas d’échographie aux femmes qui se présentent pour accoucher. Ils auraient vu tout de suite que bébé était mal positionné, cela aurait certainement conduit à une prise en charge différente.

Bref, j’avoue que si je n’ai plus de souvenir de la douleur (la nature est bien faite) je garde une crainte au fond de moi pour un futur accouchement… pas sure qu’elle passe si rapidement…

Podcasts et vidéos

Bliss stories

J’ai récemment découvert les podcasts Bliss relatifs à la maternité, la grossesse, l’accouchement.

Chaque épisode dure environ 1h et se concentre sur l’histoire d’une femme (plus rarement d’un homme), sur la manière dont elle a vécu sa grossesse, la manière dont elle est tombée enceinte, sur son accouchement … le tout avec beaucoup de franchise, sans tabous.

Je trouve que cela fait beaucoup de bien d’entendre d’autres histoires qui peuvent aborder des problèmes auxquels nous pouvons toutes être confrontées, mais également des façons d’envisager la maternité qui sont plus ou moins proche de ce que nous avons pu envisager. Cela nous ouvre de nouveaux horizons et nous enrichit considérablement.

Si vous ne connaissiez pas, n’hésitez pas !https://www.bliss-stories.fr/podcasts/

A propos

Qui suis-je ?

Je m’appelle Emilie et je suis enceinte d’un petit bout de mec qui devrait arriver au cours du mois de juin 2019.

Je me suis beaucoup intéressée aux sujets liés à la parentalité pendant ma grossesse et j’ai beaucoup apprécié chercher et me renseigner. J’aimerais aujourd’hui partager sur ce sujet afin que cela puisse servir à celles et ceux que cela pourrait concerner. L’idée est de parler des lectures, vidéos, podcasts que j’ai pu lire, regarder, écouter, mais également d’échanger sur l’expérience pratique de la parentalité… car si la théorie c’est bien … la pratique c’est mieux 🙂

N’hésitez pas à vous abonner à ce blog et à partager votre propre expérience, nous pourrons ainsi nous enrichir collectivement des retours des uns et des autres.

Mes lectures

Manuel très illustré de l’allaitement – Caroline Guillot

Quatrième de couverture :

Si 2/3 des femmes allaitent pendant le premier mois, elles ne sont plus qu’1/3 passé ce délai. Trop dur, trop mal, trop de doutes… la pression et l’angoisse les font souvent abandonner. Pourtant, beaucoup avouent « qu’elle auraient continué si on leur avait expliqué les choses différemment ».

C’est ce que fait ce manuel, qui regroupe et détaille avec autant de sérieux que d’humour un maximum d’informations et propose, via ses illustrations et son ton, une approche différente de l’allaitement.

Culture, histoire, fiches pratiques, conseils appliqués, extraits de vie… la tétée n’aura bientôt plus de secret pour vous !

Pour assurer l’exactitude de ses conseils, le manuel a été relu et validé par des professionnels de l’allaitement maternel. Car on ne rigole pas avec la tétée !

Mon avis :

J’ai beaucoup beaucoup aimé ce livre qui dédramatise complétement le saut dans l’inconnu qu’est l’allaitement. Au départ, j’étais partie pour ne pas allaiter, l’idée ne me plaisait pas du tout. Mais il s’avère que la grossesse a bouleversé toutes les idées préconçues que je pouvais avoir en tête sur la maternité et la parentalité de manière générale.

J’ai apprécié le fait que ce livre, tout en étant très complet, soit également très illustré et très drôle. Tout y est abordé, des pratiques dans les autres pays, les positions pour allaiter, mais également toutes les difficultés qui peuvent être rencontrées avec solutions associés.

Autant dire que je n’envisage pas le séjour à la maternité sans cette petite bible 🙂

Mes lectures

Signer avec son bébé, une communication gestuelle bienveillante – Sophie d’Olce

Quatrième de couverture :

Tous les bébés du monde font naturellement des gestes comme « coucou » ou « bravo » pour s’exprimer.

Grâce à des signes simples et ludiques – empruntés à la Langue des signes française – vous allez dialoguer avec votre bébé avant même qu’il ne parle.

Découvrez cette communication en trois dimensions et tous ses bienfaits pour votre bébé et pour vous : tisser un lien complice parent-enfant; échanger avant ses premiers mots, tout en facilitant l’acquisition du langage; diminuer ses frustrations, pleurs et ses colères; développer sa motricité fine, stimuler ses apprentissages et connecter votre bébé aux autres… jouer ensemble et avoir un langage secret rien qu’à vous pour se créer des souvenirs merveilleux.

Composition du livre :

  • Partie théorique / témoignages
  • Répertoire d’une centaine de signes
  • 5 comptines gestuelles

Mon avis sur ce livre :

Bébé sera bientôt là, et après avoir entendu divers témoignages sur la mise en place de la langue des signes avec bébé (notamment celui de Léa, aussi connue sous le pseudo « Je ne suis pas jolie » : https://www.jenesuispasjolie.fr/pratiquer-la-lsf-avec-bebe/), j’ai décidé de me lancer dans cette aventure.

Afin de m’y initier doucement j’ai fait le choix d’acheter le livre de Sophie d’Olce, « Signer avec son bébé, une communication gestuelle bienveillante ».

J’ai trouvé qu’il s’agissait d’une très bonne entrée en matière. Je verrai par la suite si j’ai besoin d’aller plus loin, mais je trouve que l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour commencer se trouve dans ce livre :

La partie théorique est très pédagogique, et j’ai particulièrement apprécié les témoignages des parents ayant fait le choix de pratiquer la langue des signes avec leur enfant. Les résultats présentés sont enthousiasmant :

  • des colères qui diminuent, l’enfant étant capable d’exprimer ce qui peut le gêner, le contrarier;
  • un lien fort qui se crée du fait d’une communication qui passe certes par les gestes mais aussi plus globalement avec le regard, la voix, une concentration du parent sur son enfant;
  • une expérience ludique pour l’enfant et le parent, le bébé étant rapidement fasciné par les gestes;
  • une entrée facilitée dans le langage verbal et plus généralement dans la communication;

Concrètement le principe est assez simple : on s’adresse à l’enfant en lui parlant normalement et en signant juste certains mots. Il ne s’agit pas de communiquer en signant des phrases entières sans vous adresser verbalement à l’enfant. Il s’agit essentiellement d’appuyer certains mots, et de lui donner les clefs pour signer certains mots afin de se faire comprendre sans avoir tout de suite acquis le langage oral.

Le répertoire des signes est assez intéressant pour commencer : changer la couche, boire, téter, dormir, papa, maman etc. J’ai hâte de le tester sur bébé. Ne reste plus qu’à choisir avec le papa quels gestes nous souhaiterions apprendre à bébé au départ et à nous entrainer !

Concernant les comptines je n’ai pas encore essayé de les signer, mais je pense que ca devrait intéresser le fils de mon compagnon, qui pourrait voir là un moyen de communiquer avec son futur petit frère. J’espère vous faire un retour positif sur cette expérience !

Pour en savoir plus :